— Présentation

Rebecca Chaillot interprète la Sonate en si mineur de Franz Liszt avec jubilation. Elle renvoie toutes les balles à Madame Françoise qui se pâme et se pavane.
Au détour d’une note suspendue, ces duellistes duettistes, chacune aux antipodes du grand meuble noir, ouvert, résonnant, nous donnent à voir… et à entendre.

Note d'intention

Que Madame Françoise s’associe dans une création avec une autre femme, Rebecca Chaillot, pianiste classique de haut niveau, est à première vue une constellation sans originalité excessive. L’évidence pourtant saute aux yeux quand on y regarde d’un peu plus près.
Ce que ces deux femmes ont en commun, c’est leur condition féminine et une magnifique sublimination de leur désir dans leur art réciproque. Dans cet art, elles tentent d’aller très loin, l’une dans le Clown, l’autre dans la Musique. Elles ont quelque chose à dire et à nous dire. Elles ont créé chacune leur langage solitaire qui n’a rien à voir l’un avec l’autre.
Elles partagent un désir si fort et communiquent à partir de langages si différents qu’elles créent des situations fortes qui rendent lisible et risible le décalage du monde entier !
L’histoire entre Madame Françoise et Rebecca Chaillot est l’une de ces petites choses susceptible de toucher le monde. Que je sois associé en tant que metteur en scène à ce projet est une belle chose pour moi.

Nikolaus Maria Holz

— Distribution

Avec

Roseline Guinet (Madame Françoise, clown)
Rebecca Chaillot (pianiste)

Mise en scène

Nikolaus Maria Holz

Création lumière

Hervé Gary

Régie lumière

Patricia Deschaumes

Costumes

Juliette Costiou

— Production

Production et diffusion

Les Nouveaux Nez & Cie

Soutien

Le Samovar, Bagnolet (93)

— Vidéos

Extrait de "Franz, pianiste et clown de concert" - Les Nouveaux Nez & Cie